Ebook : Une nuit blanche sur le golfe de Finlande

   Le canot gonflable à coque rigide filait sur les eaux noires du golfe de Finlande. Assis à l’avant, Raphaël Menchikov sondait l’horizon. Du moins il tentait de le faire. La mer, démontée, obstruait son champ de vision à chaque creux de ses vagues, et remuait du même coup tout l’alcool que l’homme avait ingurgité cette nuit-là.

     Menchikov avait connu l’une des plus belles nuits de débauche de son existence. Il buvait encore dans le bordel quelques petites heures auparavant, et il n’aurait pas dû se trouver là, en pleine mer déchaînée, à quatre heures du matin. Assis derrière lui, Nowak affichait une mine épouvantable. Comme Menchikov, il avait bu et flambé son salaire en prostituées. Le soldat mourrait de froid, même sous son manteau long et son chapeau de fourrure. Son fusil d’assaut, en bandoulière, traînait mollement sur ses genoux ; Nowak avait caché ses mains sous ses aisselles. Le vent qui leur giflait le visage n’aidait guère.

     Menchikov jeta un coup aux autres passagers, au nombre de quatre. Deux autres soldats complétaient leur escouade ; des recrues aussi terrorisées que frigorifiées. Menchikov ne les avait vus qu’une fois ou deux dans le casernement. Derrière eux, un manoeuvrier, qui avait eu la malchance d’être en service cette nuit-là, conduisait l’embarcation. Enfin, à ses côtés, l’unique femme du groupe gardait un visage impassible, son expression se fracturant parfois subtilement, au gré des vagues, trahissant son inconfort face à cette mer démontée.

     C’était pourtant de sa faute s’ils étaient tous là, à se les geler, tandis que les lumières de Saint-Pétersbourg disparaissaient lentement derrière eux. Le groupe voguait au large, vers les navires de la marine marchande à l’ancre dont les feux de position brillaient, tels des phares, sur cette mer obscure. Un fugitif se terrait sur l’un d’entre eux dans l’espoir vain d’échapper au KGB.

ACHETER MAINTENANT SUR AMAZON KINDLE

Une nuit blanche sur le golfe de Finlande

Auteur : Maxime Castonguay | Artiste de couverture : Sarah Gaudette